Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 11:32

 

 

Minamisoma, 20 KMS de la centrale de Fukushima. Depuis 1000 ans, la ville célèbre le festival samouraï du NOMAOI, rappelant ainsi son long passé. Mais la ville est contaminée. Les 4 réacteurs de la centrale menacent encore la ville. Les gens se demandent donc s'il faut rester ou partir. Le film suit 3 familles. L'une donne foi aux directives rassurantes du gouvernement. L'autre a décidé de déménager à Okaido. La troisième cherche à comprendre la situation.

Je me suis rendu à Minamisoma en Octobre. J'y ai rencontré et écouté les gens. J'y suis retourné en mars. J'ai pu entrer dans la zone et me rendre compte de la situation. Je me sens profondément connecté à mes nouveaux amis japonais et je m'inquiète du fait que la plupart des gens s'imaginent que le problème est réglé alors qu'il ne fait que commencer. Les médias considèrent que le sujet de Fukushima n'est plus d'actualité. Aussi, suis-je obligé de compter sur la conscience et l'investissement personnel des citoyens.

 


 

 

Ce printemps, je suis allé dans la zone. J'ai visité des laboratoires qui aident les gens. Mais je dois y retourner une fois encore pour filmer le festival Nomaoi qui a lieu en Juillet. Sans cela, je ne peux achever mon film.

Pour cela je dois acheter un billet d'avion et payer un traducteur sur place ainsi que mes transports et logement. La somme de 25000 euros financera  ces frais et me permettra de payer les traductions. J'espère pouvoir enfin me payer aussi...

 

 

POUR SOUTENIR LE DOCUMENTAIRE

paypal-donate-button1

 

 

Je me sui sengagé depusi 6 ans dans la lutte qui consiste à informer sur les dangers et les conséquences de l'atome afin qu'un accident ne se produise chez nous.

Sans votre contribution, mon projet ne peux se finir. Or les TV (mise à part la RTBF en Belgique) arrêtent de subventionner des films sur le sujet, car, disent-elles, le sujet n'intéresse plus personne. Cela dit, pour avoir étudié tchenrobyl 25 ans après, je sais que Fukushima ne fait que commencer.

RAS est un docu sur les travailleurs du nucléaire (2008). Voici des extraits: http://www.dailymotion.com/video/x9owq5_r-a-s-nuclaire-de-alain-de-halleux_shortfilms

CHERNOBYL 4EVER est un docu sur tchenrobyl 25 ans après. Voici la bande annonce: http://videos.arte.tv/fr/videos/bande_annonce_d...

ANTOINE CITOYEN est une série de 21 épisodes comiques: www.antoinecitoyen.eu

RECITS DE FUKUSHIMA est une série de 8 épisodes de 8' sur le site d'ARTE: http://fukushima.arte.tv et en Belgique sur www.rtbf.be/fukushima

MON BLOG  http://message.in.a.bottle.over-blog.com/#

CARNETS DE VOYAGE (OCTOBRE) http://message.in.a.bottle.over-blog.com/article-carnet-de-voyage-87627327.html

taki masque

Budget for 3 weeks

AIR PLANE             1200 $

Translator              5000 $

Accomodation  

& transport           8.000 $

Material                 5000 $

Director preparation

Shooting               6000 $

Assistant BXL         5000 $l

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Supplements for dogs 28/01/2016 09:11

This is a great post. I like this topic.This site has lots of advantage.I found many interesting things from this site.

MaVrOs 08/07/2012 13:59

Triste de voir une si faible contribution pour votre projet(http://www.indiegogo.com/greyzone?c=home&a=637104).
Pourrez vous durant votre voyage essayer d'avoir des informations supplémentaires sur le danger réel que représentent les barres de combustible de la piscine no.4 ? J'ai lu pas mal sur le sujet
mais difficile de savoir si les infos sont fiables...
Bon courage.

Kusi Colonna-Preti 07/07/2012 20:13

Bonne chance pour votre prochain voyage.
Comment pourrons-nous être au courant de la sortie de votre film?
Ganbatte!

Corinne Guyon 30/06/2012 11:28

Bonjour,

J'ai donné 10 euros et je partage tous les infos sur Fukushima et sur votre projet auprès de mes amis. Je ne veux pas que l'on pense que tout va bien là-bas. merci de vous investir autant.
j'attends votre film avec impatience. Amicalement. Corinne.